Trésors photographiques de la Société de géographie


  • Format : 270 x 320 mm
  • 240 pages
  • Façonnage: Cartonné
  • EAN/ISBN : 9782723457194

Prix : 39.00 €   Acheter


La Société de géographie, fondée en 1821, possède une superbe collection de photographies provenant des dons de ses membres. Ces photographies sont le reflet des centres d'intérêt de la Société de géographie et s'inscrivent dans une vaste entreprise de connaissance et de découverte du monde. Cet ouvrage réunit pour la première fois les images les plus saisissantes et les plus significatives du fonds de la Société. Œuvres de voyageurs, explorateurs et géographes français et étrangers, elles constituent des témoignages extraordinaires d'une époque révolue. Organisé en trois parties thématiques, ce livre restituent les regards de ces observateurs si uniques.

1 Regards sur un monde en changements
Dans la seconde moitié du XIXe siècle, le photographe n'est plus seulement cet amateur de ruines antiques et de pittoresque ; il est le témoin d'un monde en changement et la photographie lui permet de fixer les différentes étapes de ces transformations. La Société de Géographie, attentive aux changements profonds du monde que provoque la révolution industrielle, se passionne pour ces questions. Elle suit attentivement les progrès de la construction du transsibérien et est même directement impliquée dans le creusement du canal de Panama en la personne de son président, Ferdinand de Lesseps.

2 L'exploration du monde

La seconde moitié du XIXe siècle est également marquée par un nouvel essor des voyages d'exploration dans des régions extrêmes mais surtout vers l'intérieur des continents, voyages qui comblent progressivement les derniers blancs des cartes. Voyageurs solitaires et missions scientifiques rapportent les premières images de régions jusque là ignorés des occidentaux : mondes fragiles et voués pour beaucoup à une disparition prochaine. Ces images vont confronter les sociétés occidentales à des réalités nouvelles, bousculer ou conforter leur vision du monde.

3 La "passion pour l'inventaire"
Par sa précision, la photographie est un instrument précieux pour les inventaires géographiques : elle permet de mesurer l'évolution des glaciers, de suivre les éruptions volcaniques, de répertorier les curiosités géologiques, de réaliser enfin de véritables catalogues de paysages. Elle est l'outil indispensable des missions archéologiques, elle aboutit à la constitution de collections ethnologiques et d'albums anthropologiques.

Les collections photographiques de la Société de géographie, exceptionnelles par leur originalité et leur diversité constituent une source unique pour l'histoire des voyages et des découvertes au XIXe siècle et dans la première moitié du XXe siècle.


Dans la même collection

Poster un commentaire

Vous voulez poster un commentaire ? Inscrivez vous vite au site Glénat ! Si vous êtes déjà inscrit, veuillez-vous connecter ici !