Les grands fleuves du monde

Aux sources de la vie


  • Format : 240 x 320 mm
  • 192 pages
  • EAN/ISBN : 9782723441131

Prix : 35.00 €   Acheter


Sur les rives et dans les deltas des grands fleuves que l'on trouve les zones de végétation les plus denses au monde, les rendements agricoles les plus élevés, la circulation la plus intense, les densités humaines les plus fortes. Rien d'étonnant à ce que les hommes aient depuis toujours personnifié et même déifié des fleuves comme le Nil, le Gange et tant d'autres. Ils sont sources de vie car sans eux, en particulier dans les régions arides sauf dans quelques oasis dues aux eaux souterraines, il ne pourrait y avoir de cultures donc de vie. L'importance des fleuves ne tient pas seulement à leur longueur, largeur ou débit : en témoignent la Seine, la Tamise ou le Pô qui ont été autant que le Nil, l'Euphrate, le Gange ou le Yangzi des axes de civilisation, voire même des sources de spiritualité. Avec les glaciers, les fleuves et les rivières sont les principaux agents de scuplture du relief. L'érosion fluviale peut laisser son témoignage dans des régions devenues désertiques, l 'exemple le plus grandiose étant sans doute le Grand Canyon creusé profondément par les eaux du Colorado. Dans les régions sans pente et aux eaux abondantes comme dans les deltas, les fleuves peuvent se diviser en de multiples bras créant de vastes réseaux d'îles et de marécages. D'autres fleuves - le Fleuve Jaune, le Saint-Laurent ou le Nil par exemple - présentent d'importants obstacles naturels pour la navigation avec des successions de chutes, rapides ou cataractes séparant leur cours en biefs plus ou moins longs.
De tout temps, l'homme a cherché à maîtriser le cours des fleuves pour se prémunir des irrégularités saisonnières et tirer le parti maximum pour la navigation, l'irrigation, la production d'énergie, la fourniture d 'eau potable ou l'évacuation des eaux usées. Les fleuves ont aussi, à partir des côtes, constitué les voies majeures de pénétration vers l'intérieur des continents et facilité leur exploration, comme le Mississippi et l'Amazone en Amérique, le Congo en Afrique ou le Mékong en Asie.
Cet ouvrage emmène le lecteur à la découverte de 21 des plus grands fleuves d'Europe, d'Afrique, d'Asie et d'Amérique. Jean-Louis Blanc aborde tous les aspects de ce vaste sujet en émaillant son texte de nombreuses citations de découvreurs, explorateurs ou hommes de lettres, passés et contemporains : Maxime du Camp, Augustin Saint-Laurent, Stefan Zweig,... Ces extraits, présentés en hors texte, apportent un éclairage, un regard, une précision qui enrichit la lecture du texte courant.
L'iconographie, en grande partie inédite, provient essentiellement des archives de la Société de géographie. Les premières photographies furent prises au milieu du XIXe siècle, comme celles du Nil vers 1870, oeuvre du grand photographe italien Beato. Ces documents, exceptionnels, cohabitent avec des photographies modernes en couleurs réalisées par les meilleurs professionnels de l'image comme Yann-Arthus Bertrand, membre d'honneur de la Société de géographie.

 


Dans la même collection

Poster un commentaire

Vous voulez poster un commentaire ? Inscrivez vous vite au site Glénat ! Si vous êtes déjà inscrit, veuillez-vous connecter ici !